Des nouvelles de l’éco-prêt à taux zéro

Lis moi avec webReader

Première mesure issue du Grenelle de l’Environnement, l’éco-prêt à taux zéro est aujourd’hui une réalité. On en a beaucoup parlé  c’est désormais officiel : tous les particuliers peuvent bénéficier d’un éco-prêt à taux zéro pour financer des travaux d’isolation et de rénovation thermique.

Jeudi 26 févier, Jean-Louis Borloo, Ministre de l’Ecologie, signait avec une dizaine de partenaires et autant d’établissements bancaires, la mesure visant à octroyer un prêt à taux zéro aux particuliers désirant réaliser des travaux d’amélioration énergétique dans leur logement.

L’éco-prêt à taux zéro concerne les résidences principales construites avant le 1er janvier 1990, et sera effectif à partir du 1er avril 2009. Pour obtenir cet éco-prêt à taux zéro, les particuliers doivent composer leur « bouquet de travaux », dont la réalisation simultanée améliorera la performance énergétique générale de leur logement. Ainsi, il faudra au moins engager deux actions parmi les six suivantes :
– isolation performante de la toiture
– isolation externe des façades
– isolation des parois vitrées extérieures (remplacement des fenêtres, portes d’entrée et portes-fenêtres)
– installation d’un système de chauffage ou de production d’eau chaude performant (pompe à chaleur, chaudière à condensation, pilotées par un programmateur)
– installation d’un système utilisant des énergies renouvelables pour la production d’eau chaude sanitaire
– installation d’un système de chauffage utilisant les énergies renouvelables

Les particuliers peuvent alors emprunter 20 000 euros – et même jusqu’à 30 000 euros s’ils réalisent trois de ces actions – pour une durée de remboursement de 10 ans, extensible à 15 ans dans certains cas.

A l’heure actuelle, onze banques se sont engagées à distribuer ce prêt, accordé au particulier après étude d’un devis rédigé par l’entrepreneur sur un formulaire-type. Par ailleurs, l’octroi de l’éco-prêt à taux zéro se fera sans condition. « Sans condition de ressource, d’âge, de religion… c’est open bar ! », plaisante ainsi Jean-Louis Borloo.

Enfin, l’éco-prêt à taux zéro sera cumulable avec le crédit d’impôt Développement Durable applicable jusqu’en 2010, pour les foyers dont le revenu fiscal de référence est inférieur à 45 000 euros. Grâcve à cette mesure incitative, le Ministère mise sur l’octroiement de 400 000 éco-prêt à taux zéro par an.

Les propriétaires intéressés peuvent d’ores et déjà prendre conseil gratuitement auprès des Espaces info énergie au 0810 060 050 (prix d’un appel local).

Pour plus d’information, consultez également le site de l’ADEME.

Laisser un commentaire